Nouvelle histoire

Le 100 mètres, une nouvelle sportive

Frédéric Stavos est un jeune coureur. Il aime le sprint.
Les jeux olympiques ont lieu aujourd’hui en 2046 et la finale du 100 mètres va commencer.
Le corps humain a-t-il des limites ? Faut-il jouer sur les chiffres ou révolutionner la discipline ?

J’ai commencé à écrire cette nouvelle en août 2008 pour la laisser de côté lorsque j’ai lancé un autre projet (dans une autre vie, sous un autre nom).
Mon roman Nouvelle Conscience étant en dernière relecture, j’ai retrouvé un peu de temps libre pour écrire de nouvelles choses.

J’ai ouvert mon répertoire d’écriture et je suis tombé sur cette histoire vieille de 11 ans (parmi pleins d’autres que je publierai bientôt).

L’idée était de mettre en avant la différence de point de vue. Un autre regard sur une problématique définie.

Combien de fois vous êtes-vous trouvé devant un problème insoluble à vos yeux.
Bloqué devant ce problème, une personne extérieure à ce problème l’a résolu, ne vous laissant d’autre réaction que :
– « Ah ouais, pas con ! »

Maintenant que vous connaissez la petite histoire de cette petite nouvelle, je vous laisse découvrir : le 100 mètres.

Bonne lecture

Inscrivez-vous sur le site pour recevoir des nouvelles fraîches
en saisissant votre adresse email ci-dessous.

Rejoignez 450 autres abonnés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.